Les ventes de vélos d’occasion explosent alors que les familles se mettent en selle pour faire face à la fermeture

Psychologue à Bruxelles

Psychologue à Bruxelles




Raisons de consulter un psychologue


Les raisons de la consultation sont aussi variées que les personnes qui consultent, mais toutes sont fondées sur une anxiété ou une dépression sous-jacente sous une de leurs formes, parfois plus manifeste, parfois plus subtile. Même lorsqu'elles ne sont pas les raisons conscientes de la consultation, et elles le sont souvent, l'anxiété et/ou la dépression sont derrière tous les autres symptômes d'une manière ou d'une autre.


Anxiété


L'anxiété agit comme un signal de l'esprit et du corps avertissant l'individu de la proximité de quelque chose, réel ou imaginaire, qui est ressenti comme dangereux. Les manifestations les plus évidentes de l'anxiété sont les crises de panique, l'anxiété chronique, le stress et l'insomnie. L'anxiété diffère de la peur, car l'individu n'est pas conscient de ce qui crée l'anxiété, mais est conscient de ce qui l'effraie. Il convient de noter qu'il existe également des peurs conscientes, mais qui sont irrationnellement puissantes ; elles sont dues à quelque chose d'inconscient qui produit une anxiété qui se superpose à la peur consciente.


Dépression


La dépression est l'expression mentale et corporelle de quelque chose qui est ressenti comme une perte ou un vide émotionnel. Les manifestations les plus évidentes de la dépression sont la tristesse, l'apathie, la fatigue chronique et la perte d'estime de soi. La dépression diffère du deuil, car dans le deuil, l'individu sait ce qu'il a perdu et peut en faire le deuil de manière limitée dans le temps ; dans la dépression, l'individu ne sait pas ce qu'il a perdu et le sentiment persiste sans raison apparente. De même que la peur, il existe des processus de deuil trop intenses ou trop longs ils sont dus à des contenus inconscients qui produisent une dépression qui se superpose à un deuil conscient.


Symptômes


De nombreux symptômes visibles sont des moyens pour l'individu de se défendre contre, ou de gérer, l'anxiété et la dépression afin qu'elles n'envahissent pas sa vie entière : une phobie est un moyen de localiser l'anxiété dans un objet qui peut être évité un malaise diffus exprime souvent une dépression de fond les problèmes relationnels et sexuels sont le résultat d'anxiétés qui apparaissent dans les rapports avec les autres les troubles alimentaires et les comportements addictifs sont des moyens de se défendre contre les angoisses relationnelles et/ou les tentatives de combler les vides dépressifs le comportement impulsif démontre une difficulté à contenir les émotions qui découlent de l'anxiété et de la dépression les pensées obsessionnelles et les compulsions sont des tentatives de contrôler les impulsions inconscientes qui créent de l'anxiété


La manie (euphorie irrationnelle et expansivité) est un moyen d'éviter la dépression en la transformant en son contraire les délires et les hallucinations sont le résultat d'un esprit qui se fragmente sous la pression d'anxiétés extrêmement fortes (c'est pourquoi les neuroleptiques, médicaments antipsychotiques, sont essentiellement de puissants anxiolytiques)


Raisons les plus courantes de la consultation


Les raisons de consultation les plus courantes que rencontrent les psychologues à Bruxelles sont l'anxiété dépression une faible estime de soi l'insatisfaction de la vie un comportement incontrôlable des changements d'humeur drastiques difficultés relationnelles / sexuelles les comportements de dépendance (drogues, nourriture, technologie, sexe, sport, etc.)

les schémas répétitifs de pensée, de sentiment ou de comportement qui est nuisible

Les névroses classiques, comme on les appelle paralysies hystériques, troubles obsessionnels compulsifs et phobies sont encore courants, bien qu'elles apparaissent souvent sous des formes très différentes de celles qui ont été identifiées au début du XXe siècle. La variabilité de leurs manifestations est l'une des raisons pour lesquelles certains manuels de psychodiagnostic ont connu une croissance exponentielle, ajoutant une carte après l'autre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.